Une nouvelle thèse de docteur de l’ULIM offre des mécanismes pratiques dans la réforme de justice

La récente défense publique de la thèse de docteur de M. Mihail Sorbala avec le thème La responsabilité pénale pour la détention ou l’arrestation illégale de la personne, a été un évènement remarquable dans le contexte de la réforme de la justice et l’harmonisation de la législation de la République de Moldova avec les standards de l’UE. C’est une de peu recherches scientifiques profondes dans le domaine de la responsabilité pénale pour la commission de la détention ou l’arrestation illégale. M. Mihail Sorbala a faits ses études de licence, mastère et doctorat à l’ULIM, étant un de plus représentatifs juristes de la République de Moldova. Son dirigeant scientifique a été m. Alexei Barbaneagra, Docteur habilité en droit, professeur université.

L’objectif principal de l’auteur tient de l’évaluation de la politique pénale lors de la période d’implémentation de l’Accord d’Association entre la République de Moldova et EU sur le respect d’un des plus importants droits – la liberté de la personne dans la jurisprudence de l’état, dans le processus de détention ou arrestation de la personne ; l’élaboration des propositions pour améliorer la législation en base de la jurisprudence de la Cour Constitutionnelle et des standards CEDH.

La nouveauté scientifique, les résultats de la recherche, les conclusions et les recommandations de M. Mihail Sorbala, exposées dans sa thèse de docteur, sont hautement appréciées par les spécialistes en tant que mécanismes pratiques d’application dans la réforme du système judiciaire. Pour plus de détails, accédez le link.

Le Service de Marketing et de Communication, ULIM


28.06.2017